Retour sur les 1ères Assises nationales de l’image 2013 !


Les professionnels de la filière image étaient réunis pour la 1ère fois jeudi 28 mars, à l’initiative d’Euro Media France, du Conseil Général du Val-de-Marne et de l’Agence de développement du Val de Marne. Près de 400 acteurs de l’image se sont ainsi retrouvés au Pavillon Baltard pour faire le constat du poids croissant de cette filière dans l’économie française.

3 conférences et 4 ateliers animés par des experts de l’image et illustrés par des retours d’expérience concrets ont permis de faire le constat d’une modification en profondeur de ces métiers avec la révolution numérique qui met l’image sous toute ses formes au cœur de nos vies quotidiennes.

Ce premier grand rendez-vous a permis aux différents métiers de la filière et aux écoles de revenir sur un mouvement de convergence autour de l’image qui modifie en profondeur son modèle économique. La production d’images continue en effet à devenir de plus en plus accessible, proposant ainsi de nouveaux débouchés économiques en permanence.

Pascal Savoldelli Vice-président du Conseil général du Val-de-Marne chargé des finances, des affaires juridiques a déclaré : « Que ce soit en amont ou en aval de l’image, de nombreux métiers sont concernés par le développement de l’image, qui constitue un enjeu économique, mais aussi sociétal. Le Val-de-Marne est heureux d’avoir accueilli cette première édition des Assises Nationales de l’image et accueillera la prochaine édition qui pourrait avoir un périmètre élargi, à la fois au niveau des professionnels et des territoires concernés par cette révolution. »

Pour Bernard Chaussegros, Président-Directeur Général d’Euro Media France  : « Nous sommes aux prémices d’un changement qui voit se rapprocher des métiers aussi différents que les acteurs de l’imagerie médicale, ceux de la télévision, des jeux vidéo ou de l’informatique. Les priorités affichées lors de ces Assises sont claires : agir en faveur du rayonnement international de la France, accroître la compétitivité de la filière image et renforcer durablement les liens entre les entreprises et les collectivités territoriales pour permettre l’unification de la filière. »

C’est donc un rendez-vous attendu qui s’est déroulé et l’annonce de sa reconduction a d’ores et déjà été envisagée afin de mesurer la rapidité des évolutions de ce marché de l’image en plein développement.